15/02/2013

Chanter, c'est prier deux fois.

Après des notes un peu lourdes, je vais faire une petite pause musicale et priante

 


Ps 23 Cantique de David.
L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien.
2 Il me fait reposer dans de verts pâturages,
Il me dirige près des eaux paisibles.


3 Il restaure mon âme,
Il me conduit dans les sentiers de la justice,
A cause de son nom.


4 Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort,
Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi:
Ta houlette et ton bâton me rassurent.


5 Tu dresses devant moi une table,
En face de mes adversaires;
Tu oins d’huile ma tête,
Et ma coupe déborde.


6 Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront
Tous les jours de ma vie,
Et j’habiterai dans la maison de l’Eternel
Jusqu’à la fin de mes jours.

 

 

Reste avec moi. C'est l'heure où le jour baisse ;
L'ombre grandit ; Seigneur, reste avec moi.
Quand les autres appuis échouent et que le réconfort me fuit,
Force du faible, ô Seigneur, reste avec moi.

Le flot des jours rapidement s'écoule ;
Les joies de la terre s'obscurcissent, ses gloires disparaissent ;
Je le vois, tout change et s'écroule autour de moi ;
O Toi qui ne changes pas, reste avec moi.

Heure après heure, j'ai besoin de Ta présence :
Quoi d'autre que Ta grâce peut déjouer le pouvoir du tentateur ?
Qui donc, comme Toi, peut être mon guide et mon séjour ?
Dans l'ombre ou la clarté, Seigneur, reste avec moi.

Je ne crains aucun ennemi, quand Tu es est là pour bénir ;
Les maux n'ont plus de poids, et les pleurs plus d'amertume.
Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ?
Je triomphe toujours, si Tu restes avec moi.

Montre-moi Ta croix avant que je ne ferme les yeux,
Brille dans l'obscurité et dirige-moi vers les cieux.
Le matin du Paradis s'entrouvre, et les ombres vaines de la terre s'enfuient ;
Dans la vie et la mort, O Seigneur, reste avec moi

Les commentaires sont fermés.