09/03/2013

Pause méditative

Miserere, d'Allegri

 


 

Ps 51  Au chef des chantres. Psaume de David. 2 Lorsque Nathan, le prophète, vint à lui, après que David fut allé vers Bath-Schéba.
3 O Dieu! aie pitié de moi dans ta bonté;
Selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions;
4 Lave-moi complètement de mon iniquité,
Et purifie-moi de mon péché.
5 Car je reconnais mes transgressions,
Et mon péché est constamment devant moi.
6 J’ai péché contre toi seul,
Et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux,
En sorte que tu seras juste dans ta sentence,
Sans reproche dans ton jugement.
7 Voici, je suis né dans l’iniquité,
Et ma mère m’a conçu dans le péché.
8 Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur:
Fais donc pénétrer la sagesse au-dedans de moi!
9 Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur;
Lave-moi, et je serai plus blanc que la neige.
10 Annonce-moi l’allégresse et la joie,
Et les os que tu as brisés se réjouiront.
11 Détourne ton regard de mes péchés,
Efface toutes mes iniquités.
12 O Dieu! crée en moi un cœur pur,
Renouvelle en moi un esprit bien disposé.
13 Ne me rejette pas loin de ta face,
Ne me retire pas ton Esprit saint.
14 Rends-moi la joie de ton salut,
Et qu’un esprit de bonne volonté me soutienne!
15 J’enseignerai tes voies à ceux qui les transgressent,
Et les pécheurs reviendront à toi.
16 O Dieu, Dieu de mon salut! délivre-moi du sang versé,
Et ma langue célébrera ta miséricorde.
17 Seigneur! ouvre mes lèvres,
Et ma bouche publiera ta louange.
18 Si tu avais voulu des sacrifices, je t’en aurais offert;
Mais tu ne prends point plaisir aux holocaustes.
19 Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé:
O Dieu! tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit.
20 Répands par ta grâce tes bienfaits sur Sion,
Bâtis les murs de Jérusalem!
21 Alors tu agréeras des sacrifices de justice,
Des holocaustes et des victimes tout entières;
Alors on offrira des taureaux sur ton autel.


 

When I survey the wondrous cross
On which the Prince of Glory died,
My richest gain I count but loss,
And pour contempt on all my pride.

Forbid it, Lord, that I should boast,
Save in the death of Christ my God,
All the vain things that charm me most,
I sacrifice them to His blood.

See from His head, His hands, His feet,
Sorrow and love flow mingled down,
Did e'er such love and sorrow meet,
Or thorns compose so rich a crown?

His dying crimson, like a robe,
Spreads o'er His body on the tree;
Then I am dead to all the globe,
And all the globe is dead to me.

Were the whole realm of nature mine,
That were a present far too small;
Love so amazing, so divine,
Demands my soul, my life, my all.



Les commentaires sont fermés.