06/02/2014

Les Filles de la Charité

Une grosse erreur de costume dans un téléfilm m'a plongé dans des recherches sur l'histoire de la Compagnie des Filles de la Charité. Cela ne vous dit rien ? C'est pourtant le nom officiel des Sœurs de St Vincent de Paul. Oui, la bonne sœur à cornette ... comme dans la série des "Gendarmes" avec Louis de Funès. A ce détail près que ce couvre-chef impressionnant a été abandonné il y a cinquante ans.

 

carita2.jpg

Je reprends ce bon mot que j'ai lu ailleurs : la sœur de charité qui passe pour le prototype de la religieuse dans le grand public, n'en pas une. Oui, vous avez bien lu : les Filles de la Charité, les sœurs de St Vincent de Paul ne sont pas des religieuses. C'est l'histoire d'une gentille entourloupe, un petit tour de passe-passe très intelligent.

 

Monsieur Vincent est un prêtre français, né à la fin du XVIe siècle et qui est décédé en 1660. Il se dévoua au service des plus pauvres et des délaissés de son époque. Pour l'aider dans son apostolat, il s'adjoignit l'aide de dames charitables, puis de paysannes qui venaient à l'origine des alentours de Paris. Ces filles de la campagne conservèrent leur costume traditionnel et il fallut plusieurs siècles pour que ce qui n'était que la bande avant d'un chaperon devînt cette coiffe monumentale bien connue du cinéma.

Vincent_de_Paul.PNG

A cette époque de la Contre-Réforme, de nouvelles congrégations et familles religieuses voient le jour. Mais parallèlement, les règles qui encadrent la vie religieuse féminine deviennent plus strictes. On leur impose, progressivement, la clôture, c'est à dire un certain confinement : plus question de sortir du couvent. C'est ainsi que François de Sales qui venait de fonder une congrégation vouée à la visite, se voit contraint à renoncer à ce projet initial : ses dévotes ont prononcé des vœux, elles doivent garder la clôture. Les sœurs de la visitation deviendront des contemplatives.

 

Pour échapper à cette contrainte, Monsieur Vincent ne fera pas prononcer des vœux à ses Filles. Elles feront des promesses et, encore de nos jours, leur Compagnie n'est pas une congrégation mais une société de vie apostolique, une association où l'on ne prononce pas de vœux.

 

Les commentaires sont fermés.